Motards : sur l’autoroute

Faites-vous bien voir
La visibilité des automobilistes n’est pas sans faille, ne tentez pas le sort en restant dans leur angle mort. N’hésitez pas à signaler votre présence à l’automobiliste qui vous précède par un appel de phare.

Zones à risques : entrées et sorties d’autoroutes
Redoublez de vigilance aux entrées et surtout aux sorties d’autoroutes : certains conducteurs étourdis ont tendance à traverser en flèche sur deux ou trois voies pour tenter de rejoindre une sortie au dernier moment.

Ne vous faites pas happer
Méfiance au moment de dépasser un poids lourd : le courant d’air créé par le camion à hauteur de sa cabine peut vous déporter plus ou moins vers la gauche.

Attention : le risque augmente en cas de vent latéral.

Ralentir sans s’emboutir
En cas de ralentissement, placez-vous au bord d’une file pour limiter les risques de collision.

Sur la bande d’arrêt d’urgence…
Si vous devez vous arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence, anticipez : pour passer d’une vitesse de plus de 100 km/h à 0 km/h, ralentissez en restant sur la file de droite et n’entrez sur la bande d’arrêt d’urgence que lorsque votre vitesse a vraiment faibli. Pour en repartir, c’est l’inverse ! Et sachez que rouler sur cette voie multiplie énormément les risques de crevaison. Si vous devez stationner sur la bande d’arrêt d’urgence, mettez votre moto le plus à droite possible. En effet, le vent généré par le passage d’un camion pourrait la retourner et vous aussi par la même occasion !

Attention les yeux
Le regard tient une place prépondérante dans la conduite d’une moto. C’est lui qui définit la trajectoire et le geste suit. Donc, fixez toujours l’endroit où vous voulez aller. En courbe, concentrez-vous sur la sortie du virage. N’oubliez pas, dans le même temps, d’être aux aguets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *